**** “Le spectre de la nouvelle lune” de Marc Paillet

Si la population savait avec quelle idiotie elle était gouvernée, elle se révolterait.
                                                                                                           Charlemagne

En cette année 804, le roi Louis d’Aquitaine, fils de Charlemagne  demande au comte Childebrand et à l’abbé Erwin d’enquêter sur les événements tragiques qui perturbent la Brenne, région marécageuse située à l’ouest de Chateauroux, entre Creuse et Indre.

Outre deux femmes noyées et une « sorcière » retrouvée empalée, plusieurs disparitions suspectes, l’assassinat d’un fermier et de son fils  et l’apparition, les nuits de pleine lune  d’un spectre blanc, sèment la crainte dans cette région pauvre et peu peuplée.

Pendant que Childebrand s’entretient avec le comte Sturdius et l’archevêque Ermembert qui dirigent le Berry, dont fait partie la Brenne, Erwin constate que les rumeurs contradictoires sont loin de correspondre à la réalité et que les enquêtes entreprises par le viguier *  Guntran et ses acolytes ont été superficielles.
*magistrat qui rend la justice

Tout en semant une certaine  crainte, il apparaît rapidement qu’une bande violente,  soutenue par une partie de la population car elle la protège de certaines exactions,  pratique des cérémonies orgiaques durant les pleines lunes.

Plusieurs meneurs, toujours masqués, semblent diriger la bande et leurs apparitions simultanées dans plusieurs endroits vont troubler Erwin qui est enlevé et séquestré alors que l’étau se resserre sur les malandrins.

Bien entendu je ne vous dirai pas qui sont leurs chefs, ni les raisons de leurs actions, ni ce qui est advenu d’ Erwin mais je veux bien vous dévoiler que l’histoire de l’Aquitaine et sa reconquête par les fils de Charles Martel sont très étroitement liées aux événements.

J’aime beaucoup les romans policiers de Marc Paillet dont les enquêtes sont menées par l’abbé Erwin et le Comte Childebrand, missi dominici* de Charlemagne, qui nous plongent avec une véracité historique dans ce Moyen-âge souvent méconnu.
*Inspecteurs royaux chargés des enquêtes

Le spectre de la nouvelle lune, Marc Paillet, 10-18, 1997, 300 pages, Policier historique>
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

 Le bémol du Papou : L’auteur  avait semé quelques indices sur le pourquoi mais nous surprend sur le qui.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *