*** ”Au péril de la mer” de Dominique Fortier

Les peines légères trouvent des paroles, les grandes douleurs n’en ont point.
                                                                                             Jean Racine

Quel rapport entre l’histoire d’un portraitiste du Moyen-Âge et la mère contemporaine d’une petite fille ?
Je me suis posé la question tout au long de cette lecture. Et puis, le livre fermé, elle a continué à m’obséder. Pourquoi ce livre?  Quel intérêt?

Au début du 12ème siècle, au Mont Saint-Michel, dont l’histoire débute au 6è siècle avec le premier oratoire baptisé Saint-Michel au péril de la mer, s’est réfugié un peintre talentueux mais analphabète qui a perdu le goût d’utiliser pinceaux et couleurs à la mort de sa maîtresse, une jeune femme cultivée de la haute société.

C’est la partie romanesque du livre durant laquelle nous avons un aperçu de la vie monastique, de ses avantages et de ses inconvénients.

La narratrice contemporaine serait l’auteure ‘’fictive’’ du roman et revient périodiquement nous parler des énormes  difficultés de  s’occuper de sa petite fille et d’écrire en même temps

Quel lien?

Le paradoxe surprenant serait que l’amour et la mort, la joie et la peine aboutiraient au même résultat  et causeraient  l’absence d’inspirations d’un artiste.

Possible. mais pas toujours vrai. L’affliction ou l’affection ont été, et sont toujours, à l’origine des plus beaux poèmes*.
*et des plus belles chansons.

Ce petit roman sympathique, et sa très belle écriture  nous oblige étonnamment à réfléchir. Rare.

Au péril de la mer, Dominique Fortier, Alto, 2016, Roman
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou :  le manque des précisions sur la narratrice m’a gêné mais ce fut un bien pour un mal puisqu’il oblige à méditer,

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « *** ”Au péril de la mer” de Dominique Fortier »

  1. Yueyin

    Il y a ce type d’intervention de l’auteure dans celui que j’ai lu ce mois ci les villes de papier… Peut-être mieux venu d’ailleurs… Indispensable je ne sais pas mais comme j’ai beaucoup aimé le bouquin …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *