Archives mensuelles : mars 2018

*** ”La fille du train”, Paula Hawkins

Les immeubles bâtis le long des voies de chemin de fer ont mauvaises mines parce qu’ils dorment mal.
                                                                                               Gilbert Cesbron 

Thriller psychologique à trois voix qui m‘a beaucoup dérangé mais ne m’a absolument pas  découragé. Pourtant je ne suis pas un grand fan du genre. J‘ai déjà expliqué être mal à l‘aise avec des événements qui s‘attaquent à des innocents.

Mais sont-elles vraiment innocentes ces trois voix qui alternativement racontent leurs vies déprimantes et leurs problèmes psychologiques ?

Rachel est la fille du train qui, chaque jour, se rend à Londres pour son travail. À chaque trajet, sans raison ou bien pour des raisons seulement connues par la compagnie de chemin de fer, le train s‘arrête à un feu rouge et Rachel peut apercevoir les habitants des petites maisons qui longent la voix. Devenue alcoolique après la trahison de son mari, elle a perdu son emploi et ne se rend à Londres que pour ne pas l‘avouer à l‘amie qui l‘héberge.

Chaque jour elle aperçoit un couple qu‘elle imagine très amoureux et aussi la maison qu‘elle a partagé avec son ex-mari et qu‘il continue à habiter avec sa nouvelle compagne.

Elle a baptisé le couple Jess et Jason. Elle apprendra le vrai prénom de la femme, Megan, lorsque celle-ci disparaît.

Megan est la deuxième voix du livre. Heureuse auprès de son mari Tom elle ne peut s‘empêcher d‘avoir des aventures avec d‘autres hommes. Au cours de l‘enquête sur sa disparition, nous apprendrons petit à petit son passé glauque qui causa le déséquilibre de son état de santé mental.

La troisième voix, Anna, est la nouvelle épouse de l‘ex de Rachel. Elle vient d‘avoir un bébé et l‘insistance d‘une Rachel souvent ivre et coléreuse auprès de son mari lui fait peur surtout après qu‘elle l‘est surprise avec son bébé dans les bras.

Que s‘est-il passé avec Megan ? A-t-elle disparu avec un de ses amants ? A-t-elle été tuée par un mari devenu jaloux ? Le jour de sa disparition, Rachel complètement ivre a été agressée dans la rue ou vivent les deux couples et ne se souvient plus de rien ?

Elle a l’intuition que cette agression a un rapport avec la disparition.  En essayant de retrouver ces souvenirs, elle se mêle de l‘enquête car elle est certaine d‘avoir vu, depuis le train, Megan dans les bras d‘un autre homme. Malheureusement son penchant à téter la bouteille la décrédibilise auprès de la police.

Le corps de Megan est retrouvé et le mari demeure le suspect le plus crédible jusqu‘à ce que…

Même si je ne suis pas un fan du genre, j‘avoue avoir été troublé par cet excellent roman à tel point que j‘ai fait un Laurence avant de continuer ce qui ne m‘arrive pratiquement jamais.
*faire un Laurence : Aller voir la fin de l‘histoire en cours de lecture.

 Il est très difficile d’interrompre la lecture de ce thriller. Je le conseille à ceux qui aime le genre… et même aux autres..

La fille du train, Paula Hawkins, Pocket, 2016, 453 pages Thriller
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Personne n‘est sain d‘esprit dans cette histoire et quand je dis personne, je veux bien dire personne à part les policiers qui. entre nous, sont loin d’être des pointures.

Couscous maison rapide

Il doit y avoir autant de recettes de couscous que de villages au Maghreb.
En voici une, un peu longuette pour la préparation, mais simple et savoureuse.
Elle est au 
bœuf et au poulet mais rien ne vous empêche d‘ajouter de l‘agneau et des merguez…si vous en trouvez des bonnes.

  • Ingrédients pour 6 à 8 personnes :
    2 oignons
    4 carottes
    3 navets
    4 courgettes
    6 tomates
    800 g de bœuf à ragoût en morceaux de 2 pouces (5 cm)
    8 pilons de poulet avec la peau
    1  boite de pois chiches
    1 c. à soupe de Cumin moulu
    1 c. à soupe de Paprika
    1 c. à soupe de Cannelle
    1 c. à soupe de Coriandre moulu
    2 clous de girofle
    1 c. à thé de graines de cumin
    Huile d’olive

Préparation :

Hacher l’oignon, laver et couper les carottes et les navets en morceaux de 2 à 3 cm (1 pouce)
Couper le bœuf en morceaux de 5 à 6 cm (2 po).
Dans un grand faitout, faire fondre l’oignon 1 à 2 minutes puis ajouter le bœuf, le poulet et faire revenir la viande pour qu’elle soit dorée de tous les côtés..
Ajouter alors les épices et bien enrober le tout.
Sortir les cuisses de poulet et réserver-les.
Couvrir le reste de la viande avec de l’eau et ajouter un cube de bouillon de légumes ou de poulet.
Ajouter les navets et les carottes, mélanger  et laisser cuire 45 minutes après le premier bouillon.
Pendant ce temps éplucher et couper les courgettes en tronçons de 2 cm. Couper les tomates de même.
Au bout des 45 minutes ajouter les tomates, les courgettes et le poulet.
Laisser cuire 10 minutes de plus puis ajouter les pois chiches pour 5 à 6 minutes.

Les merguez, si vous en avez, se font griller à part. Pour la semoule, prenez en à cuisson rapide et suivre les instructions du paquet

Voilà c’est prêt ! Servir la semoule dans les assiettes et faire un léger puits, ajouter le mélange viande et légumes, quelques cuillerées de bouillon et 1 pilon de poulet par-dessus. Ajouter de la sauce Harissa au goût, on en trouve un peu partout sinon la sriratcha fera l’affaire, mais attention… n’en mettez pas trop.

Bon appétit!

Lentilles à l‘indienne (façon Dahl)

La médecine  m’a demandé de réduire mes aliments carnés pour les remplacer de temps en temps par des légumineuses.

Je ne suis pas contre. J‘aime bien les haricots, les pois chiches, les fèves* et les lentilles.

Voici une de mes recettes préférées  de lentilles, facile et rapide à préparer, sans lardon, sans saucisses…sans viandes quoi !
*appelées gourganes au Québec

Ingrédients pour ce plat :

500 gr de lentilles (la couleur n‘a aucune importance)
1 oignon, haché finement
3 gousses d’ail, hachées finement
3 cm gingembre frais haché
1 c. à soupe de curcuma moulu
1 c. à soupe de massalé (pour la recette cliquez !)
1 c. à thé de cumin moulu
1 c. à thé de graines de cumin
¼ c. à thé de flocons de piment fort*
¼ c. à thé de clou de girofle broyé (facultatif)
1 litre d’eau ou de bouillon de légumes**
Beurre ou huile
1 petit bouquet de coriandre fraîche ciselée
Sel et poivre
*Pour ceux qui aime plus relevé vous pouvez mettre 1/2 c. à thé et même un peu plus ou bien, pour éviter de voir les larmes de vos invités, ajouter dans votre assiette, un petit piment fort haché avec (fort) ou sans les pépins (moins fort).

Préparation:

– Bien laver les lentilles.
– Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon dans le beurre ou l’huile sans qu’il prenne de la couleur, environ 1 à 2 minutes.
– Ajouter l’ail, le gingembre et le reste des épices, bien brasser pendant 1 minute.
– Ajouter l’eau FROIDE** ou le bouillon de légumes FROID** et les lentilles, saler, poivrer porter à ébullition puis réduire le feu et laisser mijoter une vingtaine de minutes ou jusqu’au moment où les lentilles sont cuites.

Servir chaud, parsemer la coriandre  et déguster avec des pains naan ou des pains pitas tièdes.
**FROIDE :J’insiste sinon vous allez manger des petits cailloux et c’est indigeste.
Si vous n’avez pas de bouillon préparer à l’avance, mettre l’eau puis ajouter un cube en morceaux dans la casserole, il va fondre tranquillement.

PS: vous pouvez, si le liquide a été complètement absorbé et si les lentilles ne sont pas cuites  complètement à votre goût ajouter un peu d’eau pour terminer la cuisson.

Bon appétit!