Promenade corrézienne

Ce n’est pas notre première visite à Collonges-La-Rouge, objet déjà de deux billets, ici et .

Collonges la Rouge

Cette année, nous y sommes retournés deux fois, pour nos amis hourtinais et pour sœurette. Être redondant n’étant pas dans mes habitudes, pourquoi écrire ce billet ?

Pour parler du hasard qui engendre l’occasion et entraine l’aventure.

Il faut vous dire que si j’ai, en général, un bon sens de l’orientation, il m’arrive parfois de prendre des raccourcis qui s’avèrent ne pas en être*. Je suis presque aussi têtu qu’un mulet qui refuse d’avancer et exclus toute idée de demi-tour, ces fameuses « papounades » que certains connaissent et qui ne deviennent envisageable qu’en cas de barrage par un ravin, un torrent, un lac** ou la maréchaussée.
*Sujet d’une chanson de certains vilains que je ne nommerai pas.
**Ce qui n’est pas rare au Québec.

Donc, nous étions en route pour Collonges-La-Rouge, avec l’idée de rencontrer l’Héritière qui travaillait à quelques kilomètres de là, à Beaulieu sur Dordogne, qui n’est pas dans le département du même nom mais sur les rives de cette belle rivière*.
*En Corrèze

Quelques problèmes de signaux téléphoniques ont empêché notre rencontre et ceux d’orientation du Papou nous ont fait passer dans un petit village pittoresque du nom de Donzenac qui a failli stoppé là notre périple.F1040013Après notre deuxième visite à Collonges, on a pris la direction de Donzenac, village moyenâgeux  en utilisant cette fois le GPS pour éviter toute nouvelle intervention du hasard.

Nous n’avons pas été déçus, en voici les preuves :

donzenac 03 cp

donzenac 17 cpdonzenac 13 cp

donzenac 07 cp

donzenac 14 cpdonzenac 16 cp

A une prochaine promenade hasardeuse !

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « Promenade corrézienne »

  1. Kikine

    Ouf, voici une jolie escale qui a permis de ne pas mettre d’huile sur le feu concernant quels détours non souhaités 🙂

    Bon, ça y est, j’ai enfin mis ton nouveau blog dans la liste de ceux que je veux suivre 🙂

    A très bientôt donc !

    Répondre
  2. yueyin

    Qu’il est long, qu’il est long ton chemin papou… mouhahah c’est malin j’ai la chanson dans la tête maintenant… mais ça a l’air bien joli Coullonge autant que Donzenac d’ailleurs

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *