*** « MaddAddam » de Margaret Atwood

Visualisez votre plus grand désir et il se réalisera.
                                                   Les Jardiniers de Dieu

9782264065988WEB« MaddAddam » est le troisième et dernier volet d’une série de Margaret Atwood.
Il répond, enfin, aux dernières questions  restées en suspens.

« Le dernier homme » racontait les suites d’une épidémie  apocalyptique  qui avait détruit une grande partie de l’humanité, en épargnant certaines créatures génétiquement modifiées, ainsi que Jimmy qui pense être le seul survivant humain et vit dans un arbre auprès d’humanoïdes, appelés « Crakers », car créés par Crake, un généticien de génie.

« Le temps du déluge » se passait avant, pendant et après l’épidémie. Ce n’est donc pas une suite du premier, mais une tentative de réponses et d’explications sur les évènements du passé à travers les déboires et les aventures de deux autres survivantes, Tony et Ren.

« MaddAddam » par contre est bien la suite du « Temps du déluge ». Tony et Ren, ont réussi à rejoindre un groupe d’anciens savants généticiens mené par Zeb aussi appelé MaddAddam, le frère d’Adam Premier, leader des « Jardiniers de Dieu ».

On continue d’apprendre ce qui s’est passé avant le déluge en suivant les aventures  de Zeb depuis son enfance jusqu’à son arrivée chez les « Jardiniers », aventures racontées aux Crakers par Tony sous forme de légendes.  Pendant ce temps, le groupe essaie de survivre en dépit des dangers que sont les animaux* génétiquement modifiés, comme les porcons à qui des cellules humaines avaient été greffées.
*Et…certains survivants humains.

Dans cette trilogie, Margaret Atwood dénonce  le danger des modifications génétiques dans un monde où  le pouvoir de l’argent a complètement détruit le sens de l’éthique, et où les principaux cartels, protégés par une police privée, ont pris les contrôles des États. 

Elle en profite aussi pour passer au tordeur les évangélistes de toutes tendances qui tondent leurs brebis pour leur profit personnel,  la publicité qui fait vendre des produits inutiles voire dangereux pour la santé, sans oublier quelques coups de griffes sur la liberté sexuelle outrancière que les États (lire les cartels) pourraient utiliser pour asservir la population.

Dérangeant !

L’avis de Titine

MaddAddam de Margaret Atwood, !0-!8, 2015, 562 pages, Roman SF
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Les « Crakers » vont me manquer.

 

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *