**  »Les insulaires » de Christopher Priest

Pourquoi Smuj ?
Il semblerait que personne n’en ait jamais entendu parler !

41I6YH+xkhL._SX195_Savez-vous quelle vastitude me rend triste ?
La vacuité infinie de mes connaissances et… la certitude absolue, qu’en dépit de tous mes efforts, je ressemble à Speedy*, qui pédalait comme une folle dans sa cage sans avancer d’un centimètre.
*Une jolie maman  hamster montée depuis longtemps au paradis des hamsters.

Que faire ?
Lire, lire et lire encore pour combler plus rapidement quelques minuscules trous noirs de mon savoir en rejetant automatiquement toute lecture déplaisante, emmerdante voire inutile pour passer à la  suivante.

Il y a un hic à cette solution ou deux ou… trois.

J’en suis presque incapable et sauf deux ou trois cas que je ne dénoncerai pas mais que vous connaitriez si vous me lisez depuis ces neuf dernières années, je vais jusqu’au bout de mes lectures.

J’ai toujours l’impression que je vais quand même en tirer un bienfait même si cela n’arrive que dans les derniers chapitres.

Je veux toujours ou presque savoir, même si je me suis déjà fait une idée,  comment l’auteur va se sortir de l’imbroglio complexe où il a plongé ses personnages.

Toutes ses considérations, qui finalement n’intéressent que moi*, pour vous dire que je ne connaissais pas Christopher Priest, auteur contemporain de science-fiction, considéré par certains critiques comme un des plus originaux.
*Mais…c’est mon blog.

‘’Les insulaires’’ ressemble à un manuel touristique d’une civilisation quelque part dans l’univers ou, (la fertilité de mon imagination étant, comme mon inculture, infinie) sur notre jolie planète après une catastrophe écologique, survenue quelques siècles  auparavant, qui a fait disparaitre la plupart des surfaces habitables pour faire place à une multitude  d’îles et un vague continent qui ne fait pas partie du manuel.

Ce manuel se veut un index des innombrables îles de l’Archipel. Index que des anomalies spatiales et temporelles rendent d’ailleurs  complètement inutile.

Ah ! J’oubliais en concordance avec l’idée  qu’il pourrait très bien s’agir de notre Terre, il y a une guerre en cours quelque part au milieu de tous ces archipels dont les répercussions ont modifié certains aspects politiques ou sociaux de nombreuses îles.

Dans ce catalogue pour  touristes, avec ces nombreuses informations sur la géographie, les industries et la climatologie, se glissent  quelques anecdotes concernant un certain nombre d’artistes et de scientifiques, pour la plupart aussi talentueux qu’asociaux.

Les arts et les sciences seraient-ils responsables d’idées révolutionnaires qui perturbent et modifient le consensus social ? C’est l’impression que j’ai eu durant cette lecture…mais ceci est juste un détaillounet.

Nous  retrouvons ces artistes  et ces scientifiques par intermittence  dans les renseignements d’une nouvelle île où ils ont sévi de nouveau.

Il y a très longtemps, à la suite d’une lecture postapo et du film waterworld, j’avais imaginé notre Terre devenue un monde nautique avec les évolutions et les modifications, physiques, linguistiques et sociales causées par l’absence de contacts entre les différents îlots.
Cela aurait pu ressembler pas mal à ces Insulaires.

Vous trouverez le billet de Cachou en cliquant sur son nom.


Les insulaires
de Christopher Priest, Folio SF, 2013, 460 pages, SF
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Il y a aussi un meurtre  (je n’ai pas compris ni la raison ni les responsables) dont  fut victime un autre artiste, en l’occurrence un mime. Il semble que les erreurs judiciaires et la peine de mort continuent d’exister sur la planète.


 

 

Be Sociable, Share!

4 réflexions au sujet de « **  »Les insulaires » de Christopher Priest »

  1. xl

    bonjour
    comme toi je suis venue fort tard à Priest, sur sa réputation, et repartie sans avoir rien aimé ni compris (mais j’ai lu jusqu’au bout Le monde inversé)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *