*** « Le train bleu » d’Agatha Christie

Le train, l’automobile du pauvre. Ile ne lui manque que de pouvoir aller partout.
                                                                      Jules Renard

La démocratisation des voyages par avion a entrainé la disparition des trains de luxe comme le mythique Orient Express ou le Trans Europ Express.  À un degré moindre, Le Train Bleu* en faisait aussi partie et emmenait les riches anglo-saxons depuis Calais vers la Côte d’Azur.
*ou Calais-Méditerranée Express

Lady Kettering est retrouvée étranglée dans un des compartiments. Hercule Poirot, qui voyageait dans le même train, se trouve mêlé à cette affaire d’autant qu’il a connu , pour des enquêtes antérieures, l’inspecteur de police et le juge qui en sont chargés.

Fille d’un riche magnat américain, la victime  avait épousé  lord  Kettering pour son titre et lui s’intéressait surtout à sa fortune. Seulement le mariage était devenu catastrophique et beau-papa, sachant sa fille malheureuse, voulait qu’elle divorce.

Notre noble anglais aurait été ruiné et si on ajoute que la domestique l’a vu entrer dans le compartiment de sa femme et qu’un collier russe de grande valeur a disparu, la solution  semble évidente et le mari est rapidement arrêté.

Seulement les évidences  apparentes ne siéent pas à notre détective belge. Avant son mariage, la victime avait déjà été amoureuse d’un escroc, le comte de La Roche. Or cette relation existait toujours   et c’est auprès de lui qu’elle se rendait sur la Côte.

L’enquête démontre qu’un autre bandit plus violent, surnommé « le marquis »,  semblait aussi être intéressé par le collier et le « cœur de feu », son plus gros  rubis.

Comme d’habitude Lady Agatha nous entraine vers diverses possibilités, semant d’imperceptibles indices que seul Poirot réussit à rassembler pour confondre le meurtrier et les lecteurs*.
*Même moi, cette fois !

L’avis de Sharon.  

Le train bleu, Agatha Christie, Le Masque,1928, 220 pages, Policier
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Comme d’habitude, aucun bémol pour Lady Agatha.

 

 

Be Sociable, Share!

4 réflexions au sujet de « *** « Le train bleu » d’Agatha Christie »

    1. jpvalentin Auteur de l’article

      Jamais je ne donnerai de bémols à Lady Agatha… même si parfois…Mais la totalité de l’œuvre est trop belle pour un petit bémoulinet.
      Le Papou

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *