** « Le soleil naît derrière le Louvre »  Léo Malet

Les nouveaux mystères de Paris (1er ardt)

Lorsque Nestor Burma est engagé pour retrouver un dénommé Louis lHeureux, parti en goguette dans la capitale, et  le renvoyer dans ses pénates limougeauds, il ne se doute pas que ce travail éphémère va devenir une sinécure régulière.

Etienne Larpent, dont la ressemblance avec son client est indéniable, a été assassiné. C’était un voleur de tableau et un escroc connu, présumé responsable du vol d’un Raphaël au Louvre.

Le commissaire Faroux demande à Burma de prendre contact et de surveiller Geneviève Levasseur un célèbre mannequin et accessoirement la maîtresse du mort.

Entre-temps notre détective retrouve le Limousin dans son hôtel prêt à retourner auprès de sa bourgeoise. Il le quitte, l’attend à la sortie et provoque un accident qui envoie le fêtard à l’hôpital.

Bon, je suis d’accord, la ressemblance entre Larpent et Lheureux, et l’action de Burma pour empêcher ce dernier de prendre le train  indique un peu trop nettement ce qui titille notre limier privé et ses lecteurs assidus.

Cependant tout cela n’est que conjecture et il faudra du temps pour Burma, au milieu d’escrocs affamés, de collectionneurs véreux, de coups sur la coloquinte et d’ardeurs passionnées, pour comprendre où se trouve le tableau, et qui n’hésite pas à tuer pour  le récupérer.

J’ai déjà écrit mon intérêt pour se retour aux lectures et aux ballades parisiennes de mon adolescence, tout en rêvant à Martine Carol* et « à la complainte de Jack l’éventreur » qui fut écrite par l’auteur de cette série.
*C’était avant B.B. en un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaitre.

Le soleil naît derrière le Louvre,  Léo Malet, 12-21, 2007, 72 pages, Policier
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Mr Burma, voudriez-vous s’il vous plait considérer votre secrétaire Hélène plutôt que toutes celles qui mettent du rouge à lèvres aguichant.

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « ** « Le soleil naît derrière le Louvre »  Léo Malet »

  1. Yueyin

    Sans doute pas mon préféré (y’a une histoire ou le type part en lui laissant l’addition non ? C’est flou) mais en vrai j’adore tout les nouveaux mystères de Paris

    Répondre
  2. Yueyin

    Argument mon commentaire à disparu bon je disais que j’adorais tous les nouveaux mystères de Paris même si mes souvenirs de celui-ci sont un peu flous le client le plante au resto en lui laissant l’addition non ?

    Répondre
    1. jpvalentin Auteur de l’article

      Bonjour Yv, En parlant de classique j’ai décidé de relire Arthur Conan Doyle, autre retour dans ma jeunesse.
      Le Papou

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *