*** « Le poids du cœur » de Rosa Montero

Ne peut-on…arracher de la mémoire un chagrin enraciné.
                                                                    Macbeth, Shakespeare

poids-du-cœur-le-HD-300x460En cette année 2109, Bruna Husky est de plus en plus angoissée par la perspective de sa mort prochaine*. Cette  réplicante de combat, devenue détective privée,  revient d’une « zone zéro », un lieu si pollué, que pour en sortir, il faut un badge spécial et passer dans un sas de décontamination.
*La longévité des Reps a été limitée à dix ans.

Au moment de passer ce contrôle, éclate une révolte de migrants* d’individus, hommes, femmes et enfants qui tentent de passer en force.
*Encore

Certains réussissent provisoirement et  Bruna se retrouve dans le sas où les maltraitances des « Féroces », Forces Régionales d’Opérations Spéciales, la font réagir brutalement pour se défendre (elle n’est pas une Rep de combat pour rien) et protéger une petite orpheline d’une dizaine d’années dont elle se retrouve avec la garde provisoire.

À la suite de sa réaction envers les Féroces et pour ne pas perdre sa licence de détective, elle est obligée de suivre les conseils d’un psycho-guide  et accepter  des séances avec un « tripoteur », une sorte de masseur psychique.

Depuis les accords de 2059, les sources d’énergie nucléaire par fission sont interdites sur toute la planète et pourtant l’orpheline a été mortellement irradiée.

Une cliente lui demande de retrouver le diamant créé avec les cendres de son défunt mari.
La mort de deux hommes d’affaires complique son enquête. L’un d’entre eux est le mari déjà déclaré mort et l’autre,  un ancien dirigeant terrien, qui avait trahi les E.U.T. au profit du royaume de Labari*.
*Un des Royaumes flottants à tendance théocratique.

Un représentant du gouvernement lui demande de se rendre sur le dit-Royaume  pour connaitre les raisons de cette présence sur la planète.

C’est à cause du « Cri », le tableau d’Edward Munch et avec les aides du « tripoteur », séduisant et inquiétant, et de sa « sœur » que Bruna va se retrouver dans une zone « blanche *» en Finlande, poursuivie par une tueuse impitoyable.
*ou noire, enfin une zone éradiquée du net et de toutes les cartes.

Rosa Montero a bâtit un monde complexe et difficile a expliquer dans un billet aussi court*.
*Euphémisme

Cherchons donc la substantifique moelle.

En 2109, rien n’a changé depuis que le monde est monde. Les dirigeants cachent les problèmes importants à la population comme les guerres nationalistes dans certains territoires et les consortiums, ne s’intéressant qu’à leurs profits, n’hésitent pas à utiliser les services de nettoyeurs pour éliminer ceux qui voudraient les gruger.

Les scandales éclatent régulièrement, mais la population a d’autres problèmes plus vitaux que de savoir que les trusts utilisent la même   matrice pour fabriquer des replicants*, que certains  gouvernements utilisent la fission nucléaire ou que les sites de pollution  nucléaire ont été mal conçus et mal entretenus.
*D’où la « sœur » mentionnée plus haut.

Pour la première enquête de Bruna Husky, cliquer sur le titre «  Des larmes sous la pluie ».

Le billet de Yue Yin est,  celui de Keisha ici. 

Le poids du cœur de Rosa Montero, Métaillié, 2016, 360 pages, S.F.
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Vivement le prochain…Il me reste des questions.

Be Sociable, Share!

4 réflexions au sujet de « *** « Le poids du cœur » de Rosa Montero »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *