*** « Le livre des ombres » de C.L. Grace

Une envie soudaine de retourner au XVe siècle pour y retrouver la jolie doctoresse, Kathryn Swinbrooke, le commissaire du Roi, Colum Murtaug, d’origine irlandaise, ainsi que Thomasina et ses bons petits plats.

 9782264028167A Cantorbury, Tenebrae est un nécromancien. Un sorcier adepte des invocations aux démons mais surtout un maître-chanteur qui utilise la peur qu’il suscite pour apprendre des secrets et les utiliser à son profit.

Un vilain monsieur que ce Tenebrae mais valait-il la peine de le tuer d’un carreau d’arbalète en pleine gorge et de voler son grimoire d’incantations, son « Livre des ombres ».

Sans aucun doute quand on apprend qu’il y notait tous ses vilains secrets.

En cas de mort violente, les autorités de la ville utilisent les connaissances de Maitresse Kathryn Swinbrooke, apothicaire et médecin dans cette ville.

Kathryn se trouve devant un meurtre impossible. Si la chambre où la victime recevait ses « clients » comportent deux issues, Morel, son commis,  les faisait entrer par une porte sur l’injonction sonore  de son maitre, et ils ressortaient par l’autre porte toujours surveillée par un autre acolyte. De plus, ces deux portent ne peuvent être ouvertes que de l’intérieur et toutes les fenêtres sont closes.

« Le mystère de la chambre jaune » de Gaston Leroux a souvent été imité depuis sa parution en 1907*.
*Et non, je n’étais pas né.

 Il parait évident que l’un des visiteurs de cette journée, tous membres de la guilde des joailliers est le meurtrier mais lequel et comment a-t-il procédé.

Il va falloir toute la sagacité de notre héroïne pour trouver la solution en dépit des morts qui s’accumulent et des menaces que fait peser le représentant de la reine* qui ne souhaite pas que certains secrets la concernant se retrouvent dans de mauvaises mains.
*Elisabeth Woodville

Un excellent « mystère de la chambre du sorcier ».

 Le livre des ombres, C. L. Grace, 10-18, 2000, Policier historique
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Aucun

Be Sociable, Share!

4 réflexions au sujet de « *** « Le livre des ombres » de C.L. Grace »

  1. Oncle Paul

    Bonjour Papou
    Ah Paul Doherty et ses alias Paul Harding et C.L. Grace !!! J’en ai passé des bons moments avec ces romans historiques souvent placés dans l’Angleterre médiévale… Tiens il faudrait que je m’en relise quelques uns, pour le plaisir…
    Amitiés

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *