*** « Le détroit du loup » d’Olivier Truc

‘’Nous devons être capables de vivre ensemble, c’est le seul enseignement de la toundra. L’homme solitaire est comme le loup. Il fait peur aux hommes, et les hommes se vengent de lui.’’

Détroit-du-loup-300x460Du même auteur, j’avais bien aimé ‘’Le dernier lapon’’. Un dépaysement complet dans les terres australes où la civilisation des Samis, et leurs élevages de rennes à demi-sauvages, tente de survivre .

Au Nord-Ouest de l’ile de Kvaloya, la ville d’Hammerferst continue à étendre ses tentacules industriels et portuaires, repoussant de plus en plus loin les lieux de pâture des rennes qui, au début de l’été,  remontent sur l’île en traversant le détroit du Loup.

Ces cervidés s’effraient facilement. Au moment de la traversée d’un troupeau, leur affolement provoque la mort « accidentelle » d’un éleveur.

Accidentelle ? Certains éléments troublent Nina et Klemet, officiers de la police des rennes*, car  l’arrière-plan de certaines photos prises par Nils-Ante, l’oncle de Klemet, semble indiquer que quelqu’un aurait intentionnellement effrayé la harde.
*Voir P.S.

À partir de cet ‘’accident’’, Olivier Truc nous entraine dans les conflits larvés qui opposent les anciennes coutumes au progrès, les anciens aux modernes, l’écologie à l’industrialisation.

Un programme ambitieux et réussit avec quelques vérités dérangeantes comme les magouilles foncières sur les terrains et une charge virulente contre les compagnies pétrolières, qui ont longtemps choisi les résultats financiers à la vie de leurs employés*.
* Plus de soixante plongeurs décédés dans les mers du nord et une vingtaine de suicides.

Plusieurs morts violentes et une mystérieuse énigme laissée par Ante-Laula, un vieil artiste et ancien plongeur, vont compliquer l’enquête de nos policiers. Après le décès lors d’une bagarre du maire d’Hammerfest, un ancien responsable du directorat du pétrole au début des années 1990 et d’un médecin d’origine française brûlé dans sa maison, ce sont deux dirigeants de sociétés d’hydrocarbure qui explosent dans un caisson de décompression lors… d’une partie fine.

Le déplacement envisagé d’un rocher sacré pour les Samis pour agrandir la zone portuaire pourrait être la cause de ses évènements pourtant c’est vers le monde des plongeurs en eau profonde que Nina dirige ses investigations, allant jusqu’à rechercher et retrouver son père, disparu depuis des années, pour trouver des informations sur ce milieu dont il avait fait partie.

Documenté, ambitieux et réussi !

PS : La police des rennes a été créée en 1949. Elle agit dans les trois pays nordiques sur 400 000 km2. Sa direction se trouve à Kiruna en territoire suédois.

PPS : L’exploration au nord du 62e parallèle fut interdite jusqu’en 1970. Le 1er gisement de gaz a été découvert au début des années 1980. L’énormité du projet et la baisse des hydrocarbures a retardé la mise en exploitation jusqu’en 2002.

Le détroit du Loup d’Olivier Truc, Métallié, 2014, 416 pages, Policier
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Existe-t-il un seul pays dans le monde où les différentes polices arrivent à s’entraider ?

 

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « *** « Le détroit du loup » d’Olivier Truc »

  1. dasola

    Bonjour Le Papou, ce Détroit du loup m’a moins emballée que Le dernier lapon (un peu long et touffu) mais cela reste un roman qui vaut la peine d’être lu rien que pour le côté dépaysant. Bonne journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *