** « Le 13ème guerrier » de Michael Crichton

img
Est-ce un roman ? Est-ce une partie (romancée) du journal d’Ibn Fadlan, un diplomate arabe du Xe siècle ? Est-ce de la Science fiction ? Est-ce de la Fantaisie ?

Je ne me suis pas posé ces questions car l’auteur de Jurassic Park a échafaudé une combinaison qui se lit aussi facilement qu’un roman-jeunesse d’aventures.

Ressortir le mythe de Beowulf et lui adjoindre le récit d’un étranger complètement ignorant des mœurs et des coutumes scandinaves aurait déjà été  surprenant. Lui ajouter un clan disparu depuis (imaqa*) 35000 ans ne pouvait qu’augmenter le côté abracadabrantesque** de la chose.
* »Peut-être » en inuit groenlandais (voir mon billet « imaqa »)
**J’ai réussi à le replacer.

Et pourtant, est-ce le talent Michael Crichton ou la bizarre fantaisie du lecteur, mais l’amalgame est passé sans même un haussement de sourcil de ce dernier* ?
*i.e. moi-même

Ibn Fadlan a été envoyé par le sultan de Bagdad comme diplomate auprès du roi des Bulgars*. En chemin il rencontre une bande de guerriers vikings qui l’obligent à les suivre lorsqu’ils retournent défendre leur royaume menacé. Les vikings sont douze et je n’ai pas très bien compris pourquoi ils devaient être treize et entrainer l’enrôlement forcé du diplomate.
*Bulgars qui habitaient bien loin de la Bulgarie actuelle

Dans cette ébauche anthropologique des coutumes et des superstitions, Ibn Fadlan ne juge pas et ne semble pas étonné  de la violence brutale des mœurs nordiques. On peut supposer que cette violence, bien que plus sournoise dans son pays d’origine, lui était familière.

PS: Vous pouvez lire des renseignements sur Ibn Fadlan à l’adresse suivante : http://fatwa.islamweb.net/ramadanF/articles/185800/Ibn-Fadl%C3%A2n-fut-le-premier-grand-voyageur-arabe-%C3%A0-visiter-la-Russie
PS: Non ! Je n’ai pas vu le film avec Banderas.

Le 13ème guerrier de Michael Crichton, Pocket, 1999, 150 pages, Roman
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Je préfère le titre anglais, moins racoleur : « Eaters of the dead », traduit dans le texte par « les anges de la mort ».
J’aurai préféré plus littéralement  « les mange-morts » mais, bon, je ne suis pas traducteur.

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « ** « Le 13ème guerrier » de Michael Crichton »

      1. yueyin

        C’est dans Beowulf, Grendel (comme sa mère d’ailleurs) est un « démon » mangeur d’hommes, un être monstrueux, en fait on ne sait pas trop ce que c’est mais pas un humain 🙂 Cela dit au VIIe siècle, les gens pouvaient croire que ce genre de monstres existaient vraiment 🙂

        Répondre
  1. dasola

    Bonsoir Le Papou, j’avoue que j’ai vu le film de J. Mc Tiernan (adaptation du roman) avant de lire le livre de Crichton. J’avais a-d-o-r-é le film (descendu injustement en flammes par une certaine presse). Je l’ai vu au moins 3 ou 4 fois. Pour le livre, en revanche, mon enthousiasme fut plus mesuré, je me suis même ennuyée. Bonne soirée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *