*** « Des Myrtilles dans la yourte » de Sarah Dars

La mouche qui se pose sur des excréments va aussi bien sur la tête du Dalaï-lama*
Proverbe Mongol

*Signification : On est pas tous égaux pour les privilèges, mais on a tous droit aux mêmes misères.

cvt_Des-myrtilles-dans-la-yourte_6400Ici au Québec, on dirait plutôt des bleuets dans le  yaourt.

Je venais de finir les deux romans flico-mongols d’Ian Manook, «Yeruldelger » et « les temps sauvages », quand je suis tombé sur le billet de Sharon qui mentionnait un autre polar au Pays du Ciel Bleu*.
*Surnom de la Mongolie

Suspicieux de nature, je suis.
J’ai immédiatement voulu savoir pourquoi deux auteurs français écrivaient  des romans policiers  se déroulant dans ce pays exotique, asiatique et peu connu et en corollaire, y avait-il eu intention de   copiage* ? J’ai eu ma réponse en vérifiant les dates des éditions.
*Je n’ai pas dit plagiat

Ainsi l’inspecteur Yeruldelger, paru en 2013, est une copie-collé de l’inspecteur Yesügai, paru en 2011,  préférant tous deux le parfum et la beauté de la steppe mongole à la puanteur et à la laideur des villes. Il faut dire que si la pauvreté est  la même partout elle parait moins évidente dans les grandes plaines d’armoise.

Les plaisirs de ce truculent policier, menacé de mise à pied pour insubordination, outre les virées sur sa moto Guzzi V7 Classic, sont l’ingestion sans mesure de tous produits alcoolisés et les relations féminines… pas forcément dans cet ordre*.
*Yesugaï, pour ceux qui ne suivent pas ! Idem pour Yeruldelger, sauf pour la moto.

On lui demande d’enquêter sur la disparition d’un touriste américain, parti chassé l’antilope « saïga » avec un ami. Dans la yourte vide de son « anda*», il remarque une poignée de myrtilles et une flèche qui vont apporter des indications importantes sur cette disparition.
*frère juré 

J’ai déjà écrit que le principal intérêt de ce genre de roman se situe surtout  dans l’initiation à la culture et aux conditions de vie du pays. Je vais donc me répéter.

Le billet de Sharon a l’origine de ma découverte.

polarmonde
Polars du Monde : Mongolie

Des myrtilles dans la yourte de Sarah Dars, Picquier poche, 2011, 314 pages, policier
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Je suis en tabarn…, si vous voulez lire un roman policier original qui se passe en Mongolie, choisissez celui de Sarah Dars.

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « *** « Des Myrtilles dans la yourte » de Sarah Dars »

    1. jpvalentin Auteur de l’article

      Ce qui est surprenant c’est qu’elle est plus connu pour ses romans policiers qui se passent en Indes (et que je n’ai pas encore lu).
      Le Papou

      Répondre
    1. jpvalentin Auteur de l’article

      Oui je fus aussi surpris que toi. Sarah Dars est connu semble-t-il pour ses polars aux Indes.
      Le Papou

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *