*** « Code 1879 » de Dan Waddell

Les enquêtes du généalogiste

Londres de nos jours.

9782330002688Deux cadavres anonymes ont eu la malheureuse idée de venir troubler les journées de l’inspecteur Grant Foster et de son adjointe Heather Jenkins. Le premier, un clochard retrouvé pendu, n’intéresse guère notre policier même si son adjointe pense que tout mort à droit à la même considération. Le deuxième offre à notre policier expérimenté une situation plus captivante et plus sanglante puisque ses deux bras ont été arrachés et qu’un code a été gravé au couteau sur sa poitrine.

Ce code correspondrait a un registre de l’État Civil d’où l’appel à Nigel Barnes, un jeune généalogiste qui va participer à l’enquête et même être celui qui va influer les recherches vers des assassinats survenus en 1879.

Cette année-là plusieurs poivrots furent poignardés et un géant de plus de 2 mètres frustre et un peu niais, Eke Fairnbairn, fut pendu pour ces meurtres tout en affirmant son innocence.

Malheureusement pour Foster, non seulement le clochard va s’avérer être une victime du tueur graveur mais le nombre de cadavres mutilés augmentant, il est écarté de l’enquête par son supérieur et doit, aidé par le généalogiste et par Heather, trouver le lien avec l’affaire survenue  quelque cent cinquante ans plus tôt.

La lecture du procès de Eke et les recherches sur les descendants des personnes impliquées apporteront les éléments permettant de trouver le meurtrier actuel avant que celui-ci ne s’en prenne à Foster.

Mais pourquoi Foster ?

C’est Nigel Barnes, encore lui, qui trouvera l’explication dans ce suspens* haletant.
*Plus rare dans un roman qu’au cinéma.

Vous pouvez lire les appréciations d’Yspaddaden, de Choupy, de Titine, et de Latite en cliquant sur leur nom.

polarmondePolars du monde

Code 1879 de Dan Waddell, Babel Noir, 2012, 362 pages, Policier
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le Bémol du Papou (qui n’en ai pas un) :  Je n’ai pas vu arriver le coup de théâtre final.

Be Sociable, Share!

7 réflexions au sujet de « *** « Code 1879 » de Dan Waddell »

    1. jpvalentin Auteur de l’article

      Je crois que la nouveauté nous fait souvent aimé le premier. Ensuite c’est un peu répétitif.
      Je t’ai déjà souhaité un Joyeux Noël aussi je te souhaite maintenant une bonne et heureuse année 2015.
      Le Papou

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *