Archives mensuelles : février 2018

***  »Le huitième sortilège » de Terry Pratchett

Les annales du Disque-Monde, tome 2 

Fin des aventures extraordinaires, abracadabrantesques et fantasmagoriques de Rincevent, le mage nul, de Deuxfleurs le touriste quadrioculaire et du coffre hominivore en bois de poirier magique.

Voici quelques mots de notre magicien, en colère, qui  résume bien  leur situation :
‘‘je passe par dessus le bord du monde, le coup d‘après je me retrouve à l‘intérieur d‘un livre puis sur un caillou volant , puis je regarde La Mort apprendre à jouer au plombage ou à la couronne ou à je ne sais quoi alors pourquoi donc je me poserais des questions ?‘‘

Si vous voulez en savoir plus sur leurs péripéties je vous suggère de lire mon billet sur le premier tome intitulé ‘‘ La huitième couleur‘‘.

Rincevent lors de son séjour inutile à l‘école des mages s‘est retrouvé, par accident, nanti du huitième sortilège de l‘in-Octavo, ou livre des sortilèges, dont il est incapable de se servir sciemment.

Dans le cosmos ou nage paresseusement  A-Tui la tortue porteuse des quatre éléphants eux-même soutenant le disque-monde, une étoile rouge vient d‘apparaître et grossit rapidement semant la panique auprès des populations, et surtout des sorciers persuadés que seul les incantations de l‘in-Octavo au complet permettraient de régler ce problème tout en donnant le Pouvoir Suprême à celui qui réussirait.

Pourchassés par différentes sectes cabalistiques, aidés par Cohen Le Barbare édenté et par Betham sa jeune fiancée, nos deux compères vont voyager au milieu des champignons schtroupfiers* et des trolls rochers, rencontrés des druides, des nécromanciens, La Mort (encore) qui ne joue ni au plombage ni à la couronne mais au bridge** et sa fille adoptive Ysabell et risqués leurs vies au milieu des émeutes populaires provoquées par les nouveaux adorateurs de l‘Étoile.
*Hommage à Peyo qui vingt ans plus tôt avait déjà découvert les champignons qui servent de maison à des petits êtres.
** Jeu de mot, voir les paroles de Rincevent ci-haut.

Voilà, j‘ai lu les deux premiers tomes des annales du Disque-Monde et je me suis bien amusé… par moment.

La folie littéraire ne me gêne pas mais c‘est comme un plat en sauce, trop cela peut écoeurer mais par petites bouchées cela se déguste, alors je ne sais pas encore si ou quand je lirai les tomes suivants….Peut-être, l‘avenir le dira.

Le huitième sortilège, Terry Pratchett, Pocket,  2016, 256 pages, Fantaisie.
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : J‘ai un doute sur les jeux de mots en français, j‘espère qu‘il traduise bien ceux de l‘auteur et non je n‘irai pas vérifier.

Boulettes ou keftas revisitées

Voilà bien longtemps que je ne vous avais pas donner une de mes recettes favorites.
Il m’arrive de temps en temps de remplacer Dulcinée mais comme je ne suis pas de recettes précises, et comme elles sont aussitôt terminées, aussitôt mangées, j’oublie souvent  les proportions des ingrédients  et  ne pense pas à prendre une photo.

Là encore vous n’aurez pas  de photo, on avait trop faim, mais j’ai tout noté au fur et à mesure alors voici la recette.

Ingrédients pour les boulettes.
500 gr boeuf haché

2 gousses d‘ail hachées
1 petit oignon haché
1 c.a.c. cumin moulu
1 c.a.c.de graines de cumin
1 c.a.c. de coriandre moulue
1 c.a.s. de paprika
2 oeufs
40 feuilles de menthe hachées
1/2 bouquet de persil haché
Huile
sel et poivre

Ingrédients pour la sauce :
2 tomates bien mûres

2 c.a.s de sauce tomate
1 c.a.s de curcuma
1 c.a.s d‘origan séché
1 c,a.c. de sucre
sel et poivre
1 petit piment fort (facultatif)
Huile

Préparation des boulettes :
Mettre la viande hachée dans un bol à mélanger, ajouter tous les ingrédients sauf l‘huile et mélanger allègrement avec vos doigts pour obtenir une préparation homogène.

Avec une cuillère à soupe prélever de la farce et façonner des boulettes légèrement ovales.
Laisser reposer une dizaine de minutes au réfrigérateur.

Préparation de la sauce :
Hacher les tomates.
Dans une petite casserole, les faire revenir doucement dans un peu d‘huile d‘olive avec le sucre. Ajouter la sauce, les épices et les herbes et le petit piment haché.* Bien écraser la préparation et laisser compoter une dizaine de minutes à feu doux.
*Il est toujours facultatif mais pour ceux qui aime le goût sans aimer le trop piquant, couper le piment en deux et retirer les graines, ce sont elles les plus vilaines .

Préparation finale :
Pendant ce temps, faire revenir les boulettes dans une poêle avec un peu d‘huile. Les retourner délicatement pour ne pas les briser. Lorsqu‘elles ont pris une jolie teinte de chaque côté, verser la sauce tomate dans la poêle baisser le feu et couvrir pour une dizaine de minutes ou jusqu‘au moment où la viande est cuite à votre goût.. Retourner les boulettes à mi-cuisson.

Bonne appétit !

PS: Il n’est pas impossible que la prochaine fois je remplace le paprika par du curcuma et la coriandre par du fenugrec ou, que je mélange ensemble toutes ces épices . C’est un des avantages de ce genre de plat, le goût est différent à chaque fois et vous le préparer avec ce que vous aimez le plus.

****  »Mémoires d‘Hadrien » de Marguerite Yourcenar

Je me suis plu à faire et à refaire ce portrait d’un homme presque sage.
                                                                                        Marguerite Yourcenar 

J‘ai fini  »Mémoires d‘Hadrien“ il y a quelques jours mais utilisant l‘absence de mon ordinateur* comme excuse, j‘ai mis de côté mon billet dont les difficultés de préparation me semblaient olympienne.
Qui étais-je, moi, le béotien de service pour commenter
une
oeuvre, considérée comme un classique de la littérature française et, qui valut à son auteure d‘être la première femme élue à l‘Académie Française.
*Imaginez le début de mon billet il y a une quinzaine de jours : ()é()oires d‘Hadrien de ()arguerite Yourcenar. Que comprendre ?
DéBoires d‘Hadrein ou PéToires d‘Hadrein de ()arguerite Yourcenar

C‘est le genre de roman qui, chapitre après chapitre, vous consterne par l‘étendue de votre inculture. 

D‘ailleurs que savais-je d’Hadrien, empereur roman du 2e siècle après J.C. ? Pas grand chose sinon que le mur construit pour protéger la Britania Romaine des attaques des barbares du nord porte son nom.

L‘ordinnateur revenu de son périple ontarien, nanti d‘une nouvelle touche M me permettant de continuer à élaborer des textes remplis de fautes sans me retrancher derrière des erreurs mécaniques ou de frappe, il a bien fallu que je m‘assieds devant la page blanche et que j‘essaie de rassembler mes idées.

 »Mémoires d‘Hadrien » est le testament épistolaire que l‘empereur, à la fin de sa vie, adresse à Marc Aurele qu‘il considère comme son successeur lorsqu‘il sera en âge d‘accéder au pouvoir.*
*L‘empereur doit nommer son successeur en l‘adoptant, ne pouvant le faire avec Marc-Aurèle, trop jeune, il adopte Antonin à condition que celui-ci adopte Marc Aurele.
** À la mort d‘Hadrien en 138, Antonin règnera jusqu‘en 161 puis Marc-Aurèle jusqu‘en 180.

Si j‘ai mis presque 15 jours pour passer au travers des 316 pages, c‘est principalement dû aux nombres de cornes* que j‘ai apposé à chaque mot inconnu ou à chaque phrase nécessitant une relecture pour bien la comprendre.
*Je sais que c‘est vilain mais je fais ce que je veux avec mes bouquins

Ce n‘est pas que le texte soit rébarbatif.  Il est certes précis et froid,  mais merveilleusement bien écrit, seulement il aborde tous les sujets difficiles auxquels un dirigeant est obligatoirement confronté ; politiques, philosophiques, artistiques, sentimentaux et géographiques.

À la mort de Trajan, dont la succession semble avoir été magouiller par Plotine son épouse en faveur d‘Hadrien, celui-ci souhaite plutôt consolider l‘empire romain en signant des traités avec les peuples frontaliers. Durant son règne il n‘ arrêtera pas de parcourir l‘empire depuis l‘Angleterre (Britania) à la Bythinie (Turquie) et de l‘Oural à l‘Afrique et si malheureusement il fut contraint à certaines actions militaires c‘est toujours après avoir essayer de régler les problèmes pacifiquement.

Ce sera le cas avec le peuple juif dont l‘intransigeance religieuse tant sous Vespasien et Trajan que sous Hadrien fut à l‘origine de multiples conflits qui provoquèrent en partie sa destruction.

Bâtisseur, voyageur, helléniste, pacifiste par choix, guerrier par nécessité, obséder par la grandeur de Rome, partager entre l‘amélioration des conditions des esclaves et des plus pauvres et la pérennité de l‘élite, l‘auteure en fait un homme de passions, de jugements et d‘actions.

Un petit paragraphe pour vous tenter… et vous donner à réfléchir :
 »Il faut l‘avouer je crois peu aux lois. Trop dures, on les enfreint, et avec raison. Trop compliquées, l‘ingéniosité humaine trouve facilement à se glisser entre les mailles de cette nasse traînante et fragile. Le respect des lois antiques correspond à ce qu‘a de plus profond la piété humaine ; il sert aussi d‘oreiller à l‘inertie des juges. Les plus vieilles participent de cette sauvagerie qu‘elles s‘évertuent à corriger ; les plus vénérables sont encore le produit de la force. La plupart de nos lois pénales n‘atteignent, heureusement peut-être, qu‘une petite partie des coupables ; nos lois civiles ne seront jamais assez souples pour s‘adapter à l‘immense et fluide variété des fait.que la nature humaine Elles changent moins vites que les moeurs ; dangereuses quand elles retardent sur celles-ci, elles le sont davantage quand elles se mêlent de les précéder »

Honnêtement je m demande parfois si Madame Yourcenar n‘a pas voulu, en se cachant derrière les pensées et les réflexions d‘Hadrien sur le monde, nous parler des incohérences de la société de son époque. Il est vrai que si, en vingt siècles, certaines conditions humaines ont été bien améliorées, la nature profonde de l’homme n‘a pas beaucoup évolué.

Mémoires d’Hadrien, Marguerite Yourcenar, Folio, 1951, 316 pages, Roman
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Ce n‘est pas facile de lire un livre en cherchant, par exemple, les concordances entre les noms de l‘époque latine et leurs évolutions de nos jours et de retrouver la trace des Thraces*, des Daces, des Sarmates, des Bythiniens etc.. *J‘ai honte

Ainsi Hadrien avait une propriété à Tibur ? C‘est où Tibur ? De nos jours, elle se nomme Tivoli et est bien connue des cruciverbistes car elle abrite la villa d‘Este.