**** « 1cobra, 2 souliers et beaucoup d’ennuis » d’Alexander McCall Smith

Il y a un temps pour rester assis, à regarder le soleil monter et redescendre dans le ciel et un temps pour écouter sonner les cloches du bétail dans le bush.

cvt_1-cobra-2-souliers-et-beaucoup-dennuis_3853Certains romans n’offrent pas à leurs lecteurs des grandes idées, des pensées profondes ou des réflexions universelles sur le pourquoi du comment de la vie. Les œuvres d’Alexander McCall Smith mettant en scène Mma Ramotswe, directrice de l’Agence no 1 des Dames Détectives, seule agence de détectives au féminin du Botswana, semblent, au premier abord, en faire partie. Et pourtant …

Notre héroïne, aidée de son assistante Mma Makutsi et entourée de personnages pittoresques comme son mari J.L.B.Matekoni ou du futur assistant de l’assistante Rra Polopetsi règlent généralement les problèmes que les gens se créent eux-mêmes tout en réfléchissant sur la vie, sur les êtres  humains, sur les relations homme-femme, sur le féminisme, et sur ce que pensent les jeunes filles des garçons et vice et versa.

« Chacun d’entre nous à son point faible et, pour la plupart, nous n’avons pas le pouvoir d’y résister. »

Sous l’ombrage de votre joli moporoto ou arbre à saucisses, asseyez-vous dans votre fauteuil préféré, sirotez une tasse de thé rouge, la boisson préférée de Mma Ramotswe qui n’est pas du thé, tout en grignotant quelques morceaux de biltong*, et vous apprendrez plein de choses qui vous seront utiles un jour. Comment renouveler le sol en terre battue d’une bonne maison traditionnelle, par exemple, ou pourquoi  ne pas  utiliser une clé à molette mais une branche de jacaranda pour  vous débarrasser d’un cobra en colère. Vous saurez aussi comment affronter une autruche en colère et si vous ressentez le mauvais œil qui survole votre demeure avec  l’angoisse  qu’un sorcier ou un guérisseur utilise des charmes contre votre famille, vous vous débarrasserez, vite fait,  du calao, qui agrémentait de ses couleurs vives votre salon ou votre salle à manger.
* Viande séchée typique de la cuisine sud-africaine, mise au point par les Afrikaners pour survivre lors du Grand Trek.

Mma Ramotswe et sa constitution traditionnelle, (qui fait pencher les voitures de son côté), directrice de l’Agence no 1 des Dames Détectives, seule agence de détectives au féminin du Botswana, ne s’occupe pas de meurtres ou de tueurs en série mais des problèmes qui troublent la sérénité de la vie botswanaise : relations difficiles entre un mari volage et son épouse, trafics de médicaments, vols de nourriture ou chantages.
Elle a toujours l’espoir que ses affaires se régleront sans heurts et sans provoquer de violents bouleversements car :
Une vie sans espoir d’aucune sorte n’est pas une vie : cela ressemble à un ciel sans étoiles, à un paysage de désolation.

Ce genre de lecture c’est, comme dirait Mma Ramotswe  de constitution traditionnelle,  directrice de l’Agence no 1 des Dames Détectives, seule agence de détectives au féminin du Botswana,  « vivre un petit moment de bonheur, et s’en souvenir ensuite. »

Je coopte.

1cobra, 2 souliers et beaucoup d’ennuis Alexander McCall Smith,10-18, 2006,256 pages, roman
*ouais ** bon *** très bon **** j’aime

Le bémol du Papou : Une jolie lecture pour un lecteur convalescent.

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « **** « 1cobra, 2 souliers et beaucoup d’ennuis » d’Alexander McCall Smith »

  1. Oncle Paul

    Bonsoir Papou
    Bon, depuis le temps que tu chroniques cette série, va falloir que je me penche dessus, en faisant attention toutefois et en me tenant à la rambarde
    Bon début de semaine
    Amicalement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *